Un jour férié sans travail pour beaucoup…mais n’oublions pas pourquoi nous pouvons nous reposer ou nous adonner à notre loisir préféré pendant cette journée !

Je veux juste rendre hommage à tous ces « poilus » de la grande guerre qui ont maintenant tous disparus:

Nous en avons tous dans notre arbre généalogique . Si! Si! Cherchez bien !

Mon grand-père était à Verdun alors une petite pensée pour ces anciens les empêchera de tomber dans l’oubli…

Voici quelques phrases transmises par certains d’entre eux : (pris sur le site: Ders des Ders, les derniers véterans de 14-18)

Les phrases qui suivent sont les ultimes témoignages que nous adressent les derniers survivants de la Guerre 14-18.

<< Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sang ne font plus qu’un >> [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ].

<<La guerre ne sert qu’à faire mourir les hommes et enrichir les marchands de canons>> [ Léon Weil, France, Le Parisien éd. Essonne du 11 nov. 2005 ].

<<Je ne vois pas pourquoi j’aurais une médaille, alors que les camarades qui sont restés là-bas n’ont même pas eu droit à une croix en bois>>. [ Louis de Cazenave, France, La Montagne éd. de Hte-Loire du 10 nov. 2005 ]

<< J’ai voulu défendre la France car elle m’avait donné à manger… Tous ces jeunes tués, je ne peux pas les oublier. Quel gâchis ! >> [ Lazare Ponticelli, France & Italie, Le Monde du 10 nov. 2005 ]

<< Aux générations futures, je dirais : soyez les messagers de la paix…Soyez les passeurs de la mémoire de la Grande Guerre, car cette tragédie ne devra jamais être oubliée. Sinon elle risque de recommencer. >> [ Charles Kuentz, France, dernier vétéran français de l’Armée Impériale de Guillaume II, Dernières Nouvelles d’Alsace du 09 avril 2005 ].

<< La guerre, c’est ignoble. La nature humaine s’y révèle dans toute sa nudité…J’en rêve encore >> [ Louis Cabrol, France, Tarn Libre du 07 nov. 2004 ]

Les Allemands ? << Ils étaient comme nous, des pauvres types qui se faisaient casser la gueule pour rien. >> [ Léon Weil, France, L’Est Républicain du 10 nov. 2004 ]

<< C’était idiot ; la France et l’Allemagne sont deux nations faites pour se compléter, s’entendre et s’aimer >>
[ André Grappe, France, 11 nov. 1999 ].

Le Front ? << Jamais je n’avais pensé que de telles atrocités pouvaient se passer. Dans mon imagination d’humain, ce n’était pas possible. >> [ Abdoulaye N’Diaye, dernier tirailleur sénégalais, Le Monde du 12 nov. 1998 ]

<< Mon meilleur souvenir : en être sorti vivant >>
[ Bernard Delhom, France Soir du 11 nov. 1994 ]

A méditer…Bonne journée.



  1. Maryline on jeudi 11, 2010

    En effet, je suis tout à fait d’accord avec toi, ne les oublions pas et souhaitons que cela n’arrive plus. Une pensée pour eux et aussi pour leurs familles. Bisous et bonne journée.

  2. marie on jeudi 11, 2010

    que de phrases qui donnent des frissons, et font reffléchir, bon week end à tous


0