Eh! bien ! cette fois , j’ai bien failli ne pas relever le défi ! Mais au dernier moment , je me suis trouvée un peu lâche de ne pas aller jusqu’au bout !…Il fallait faire un mini album .Voici les consignes:

Les consignes: Vous devez réaliser un mini-album :

de forme allongée (format portrait ou paysage, peu importe). Les dimensions sont au choix, mais la longueur de l’album doit être au moins 2.5 fois plus grande que la largeur (dans l’exemple de L@ure -voir ci-dessous-, l’album fait 6×15 cm)

– contenant au moins 6 pages

– respectant la mise en page suivante : une photo en pleine page par double-page (bords balancs autorisés), en alternant un coup à droite, un coup à gauche, et du journaling obligatoire sur la page opposée (journaling imprimé, écrit à la main, tamponné, etc… au choix)

– incluant des intercalaires en transparent ou en calque entre les pages (2 intercalaires minimum, pas d’obligations d’en mettre entre chaque page)

Le choix des couleurs, du support, des matériaux et de la décoration est libre.

Toute participation ne respectant pas scrupuleusement les consignes énoncées ci-dessus sera considérée comme non valide et ne pourra être soumise ni au vote du jury, ni au tirage au sort.

Bon ! alors , je me suis mise au travail !

Vu la forme assez allongée de projet, la 1° idée qui m’est venue était de faire un mini avec des sourires…( j’ai un texte que j’aime beaucoup qui aurait pu illustrer ce thème!) Mais pas le temps de faire des photos !…C’est alors que je me suis souvenue d’un projet que j’avais déjà réalisé sur les yeux des membres de la famille. (je vous montrerai le projet demain…)

J’ai donc récupéré quelques photos de regard et j’ai fait un mini très petit car il mesure 4cm x 11cm …Le journaling est un poème de Paul Eluard.

Je regrette un peu de ne pas avoir pris plus de temps pour le faire car je suis sûre que l’on peut faire un truc sympa avec ce thème et ce format…

Pour celles qui n’arriveraient pas à lire le texte sur les photos , voici le poème:

La courbe de tes yeux

La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur,
Un
rond de danse et de douceur,
Auréole
du temps, berceau nocturne et sûr,


Et
si je ne sais plus tout ce que j’ai vécu
C
‘est que tes yeux ne m’ont pas toujours vu.
Feuilles
de jour et mousse de rosée,


Roseaux
du vent, sourires parfumés,
Ailes
couvrant le monde de lumière,
Bateaux
chargés du ciel et de la mer,


Chasseurs
des bruits et sources des couleurs,
Parfums
éclos d’une couvée d’aurores
Qui
gît toujours sur la paille des astres,


Comme
le jour dépend de l’innocence
Le
monde entier dépend de tes yeux purs
Et
tout mon sang coule dans leurs regards.

Paul Eluard


Ne me demandez pas pourquoi certains mots sont en couleur ! Le texte d’origine est noir, sur l’espace de travail  certains mots sont bleus et sur le blog, ils apparaissent roses!!!! Encore un mystère de l’informatique qui me dépasse!

Bonne journée .



  1. marie on samedi 29, 2010

    beau travail que celui là… Et le poême… Bon, je me sens encore plus nulle. Bon week end

  2. Souribelle on samedi 29, 2010

    Il n’y a pas que moi qui doit mettre des sous dans la cagnotte!….

  3. Maryline on samedi 29, 2010

    Un joli album, original et accompagné d’un très beau poème….Bon week-end ensoleillé et gros bisous.

  4. icook on samedi 29, 2010

    très mignon ce mini , j’ai pas reconnu tout le monde …mais presque!! y’a pas le chien !? bon week-end


0