Je vous ai parlé récemment de la paille que l’on peut utiliser pour des projets scrap.La technique de base est très simple.

Il vous suffit d’avoir de la paille, un cutter , un plioir ,un feuille quadrillée, de la colle blanche et le tour est joué!

La Paille peut être achetée en magasin ( au temps apprivoisé pour ne pas le citer!) Elle est vendue au poids par bottes de 25 g ( assez cher: environ 4 euros) Elle existe dans de nombreuses couleurs ( teintées dans la masse) mais si vous voulez ,vous pouvez aller la cueillir vous même dans les champs…J’ai essayé mais le problème est que les agriculteurs coupent très court et que j’ai eu des petits bouts de seulement 5 à 10cm !…

Voici comment les bottes se présentent:

L’étape suivante consiste à prendre une paille et un cutter et à la fendre en 2:

Puis avec un plioir, vous l’ouvrez et vous la lissez bien à plat.La couleur ne sera plus uniforme et la paille sera bien brillante:

Vous prenez ensuite une feuille quadrillée.Une simple feuille de cahier suffit mais je vous conseillerai plutôt une feuille plus rigide style bristol   .Vous étalez de la colle blanche sur la feuille avec  un pinceau et vous collez votre bande de paille.Vous recommencez l’opération plusieurs fois et vous obtenez une petite surface de paille ( attention: ne superposez pas les bandes mais collez les bien côte à côte) :

Pourquoi un feuille quadrillée , me direz vous?

Parce qu’ il vous suffit de retourner la page pour faire des découpes de lignes ou de formes très précises en suivant les carreaux…

Avec une perforatrice, vous pouvez découper des formes variées pour les intégrer à vos projets, comme je l’ai fait avec un papillon:

Joli, non?

Après, si la technique vous plait ,vous pouvez travailler la paille comme la marqueterie de bois . J’ai juste essayé de juxtaposer 2 couleurs pour faire un style damier:

Voici une petite carte faite par Françoise qui nous a très gentiment initié à cette technique cet été, avec des papillons (stampin’up)

et une autre un peu plus élaborée :

Les « pros  » possèdent ce petit objet spécialisé pour la paille : il est lourd et permet de bien écraser et de couper de façon précise la paille en 2, 3 , 4 ou même 6 bandes! ( trop fort!…) :

Il existe des livres comme celui -ci que je ne possède pas mais qui m’a été conseillé par Françoise  :

L’auteur de ce livre a un blog . Si cela vous intéresse cliquez ici.Vous aurez beaucoup plus de renseignements que je ne saurai vous donner!

Et qui fabriquent ces petites pailles de couleurs ? Eh! bien , ce sont Jeanine et Jean-Jacques Rodot, agriculteurs en Saône-et-Loire ( C’est chez nous!…), qui ont dédié environ vingt hectares à la culture de la paille de seigle. En effet leur exploitation est située dans une région traditionnellement vouée à la fabrication de chaises à assises de paille, entre Cuisery et Louhans, à 3 kilomètres à l’est de Tournus. Le seigle se prête volontiers à cette activité grâce à la longueur de ses segments.

Voici leurs coordonnées si vous voulez aller à la source :

Jeanine Rodot

Les Sauges

71290 Abergement de Cuisery

Tél/Fax : 03 85 51 72 48

Courriel : rodot.j@free.fr


J’espère que ce petit article vous aura donné envie d’essayer…

Bonne journée.



  1. marie on lundi 13, 2010

    c’est peut-être interessant d’aller les voir et de leur demander des choses précises, inédites, spéciales pour vous. J’avoue: c’est beau

  2. Michel on lundi 13, 2010

    je trouve la marqueterie de paille tres noble en matiere de revetement et sur tout support, ayant decouvert cet art, j ai decidé de me jeté a l eau et j ai investi dans le materiel de base, et maintenant je suis pret a faire mes premiers essais, a l’exeption qu il me manque l ‘essensiel  » LA PAILLE » impossible de trouver des revendeurs, alors si vous avez des adresses je suis preneur…
    Merci

  3. Vogelgesang on lundi 13, 2010

    ou peut on trouver ce petit objet spécialisé pour couper la paille?
    merci pour l’information d’avance


0